III - En quête d'information... Procédures de recherche

1 - Présentation de la méthode : 

Le travail s'est articulé autour de deux grands axes :

  • Premièrement, cerner une réalité historique, traditionnelle, de la pratique de la gavotte en bas-léon

  • Deuxièmement cerner la réalité de la pratique actuelle des gavottes du bas-léon

Ces deux axes nous permettront par la suite d'effectuer une comparaison, pour comprendre l'évolution d'une pratique traditionnelle à une pratique actuelle. Un problème s'est posé : la pratique actuelle peut se constater directement, tandis que la pratique traditionnelle ne peut être analysée que par l'aide d'intermédiaires ( personnes, écrits... ), car elle est éteinte depuis un certain temps déjà.

 Dans un premier temps, nous avons rencontré les acteurs actuels de la gavotte du Bas-Léon.

Dans un second temps, nous avons recueilli des informations auprès des personnes ayant eu une activité sur ce sujet dans le passé ( anciens collecteurs, anciens responsables de Cercles Celtiques par exemple ).

D'ailleurs les acteurs actuels étaient aussi ceux qui avaient le plus d'informations sur la pratique passée.

L'inverse était également vrai : les anciens acteurs donnaient irrémédiablement un avis sur la situation actuelle.

Nous avons rassemblé le maximum d'informations sur la gavotte en Bas-Léon, sur différents supports :

  • des informations orales ( qu'on a pu classer et présenter dans la partie III )

  •  des documents écrits ( voir annexes )

  •  des sources sonores ; il s'agit à la fois d'extraits enregistrés auprès de l'informateur lors de ce travail ( pour illustrer un propos, citer un thème ), mais également de collectages anciennement réalisés en Bas-Léon. Nous présenterons ces différents collectages en II-2.

De plus, avec l'aide d'une association locale de danse bretonne, Danserien Skolland de Landunvez, nous avons organisé une journée où étaient rassemblés des musiciens et de danseurs du Bas-Léon. Le but a été que chacun présente son expérience, sa pratique, et son avis. Cela a donné lieu à un débat sur le thème : "Entre tradition et revivalisme, la gavotte en Bas-Léon".

 

2 - Les informateurs :

Des informateurs rencontrés en entretien :

J.M Guilcher : Chercheur reconnu notamment pour ses recherches sur la tradition populaire de danse en Basse-Bretagne. Il a débuté ses recherches par le Bas-Léon. Nous l'avons rencontré le lundi 5 février 2007, à Meudon ( 91).

 Erwan Tanguy : Référent pour la fédération Kendal'ch. Il est danseur et chanteur, et a participé entre 1973 et 1975 aux recherches effectuées en Bas-Léon par les membres du cercle celtique du Relecq Kerhuon.Nous l'avons rencontré le jeudi 28 décembre 2006, à Pont-de-Buis ( 29 ).

Alain Salou : Responsable de l'ensemble "Bleuniadur" de Saint-Pol de Léon . Il a participé aux recherches effectuées entre 1969 et 1973 en Bas-Léon, sous l'autorité de J.M Guilcher et de Georges Paugam. Nous l’avons rencontré le vendredi 29 décembre 2006, à Cléder ( 29 ).

René Jézequel : Ancien membre du cercle celtique "Penn ar bediz" de Plouarzel. Il a participé aux collectages effectués en Bas-Léon entre 1970 et 1975. Nous l’avons recontré le 04 et le 19 janvier 2007, à Brest ( 29 ).

Jean-Luc Kérébel : a participé aux recherches du cercle "Penn ar bediz", puis à d'autres collectages sur la région de Plouarzel en 1974. Nous l’avons rencontré le samedi 17 février 2007, à Plouarzel ( 29 ).


Des informateurs contactés par entretien téléphonique :

Ronan Autret : Moniteur de danse à Landunvez


Des informateurs réunis à une table ronde, le dimanche 11 Mars 2007 :

Anne-Marie Le Goaster : ancienne présidente du cercle "Ar Viltansoù" du Conquet

Max Jacob : fondateur de l'antenne Dastum Bro Leon, actif en pays pagan.

Michel Richard : Musicien du Conquet, a participé au recherches en Bas-Léon menées par la Kevrenn St-Marc.

Edouard Héliès : Musicien de Plougonvelin, a participé aux recherches du cercle "Pen ar Bediz" de Plouarzel, fondateur de l'antenne Dastum Bro Leon.

Nous citerons ponctuellement d'autres personnes nous ayant transmis des informations. (voir liste complète des informateurs en annexes).


3 - Les collectages utilisés pour mener la recherche :

 Situation chronologique :

Les recherches ont toutes été effectuées entre les années 1965 et 1975, sauf celles de J.M Guilcher qui sont antérieures. Certaines de ces recherches se sont étalées sur plusieurs années, avec différents points de collecte, à différentes reprises, là où d'autres n'ont été que ponctuelles, voir uniques.

Cette période correspond au moment où la Bretagne connaît sa vague de revivalisme. A cette époque, un grand nombre de cercles celtiques vont être créés, favorisant par ailleurs les activités de collectage, que ce soit au niveau de la danse, de la musique, ou parfois des paroles de chants.

Il y a eu par la suite d'autres travaux réalisés sur le Bas-Léon, ( Kendal'ch publie par exemple sa nouvelle fiche technique sur la Gavotte du Bas-Léon en 1991 ) mais tous se sont appuyés sur les collectes effectuées entre 65 et 75. Ce sont les dernières années où il était possible d'avoir des informateurs ayant eu une réelle pratique traditionnelle.

D'ailleurs, même dans ces années, bien souvent la véracité de la source n'est pas avérée : le déclin de la pratique traditionnelle ayant eu lieu au début du XXème siècle, les informateurs n'ont pu avoir qu'un bref lien avec celle-ci, et étaient forcément influencés par des sources extérieures.


 Situation géographique :

 Les collectages utilisés ont tous été effectués dans la zone du Bas-Léon. Néanmoins, on remarque qu'elles ont été axées autour de certains points de cette zone :

  • Plouarzel, et les communes environnantes

  • Le Conquet

  • Saint-Renan, et les communes environnantes

  •  Les communes de Landéda-Lannilis

Peut-être étaient-ce les derniers endroits, à l'époque du collectage, où il était encore possible de trouver des traces de la pratique traditionnelle.

De plus, nous pourrons tenir compte de l'observation de JM Guilcher mettant en évidence une différence entre la zone côtière et l'intérieur des terres.



 Inventaire des différents collectages :

Collectage de René HALL : Il nous a été transmis par Erwan Tanguy, à qui Anne-Marie Le Goaster l'avait confié auparavant. Il semble qu'il s'agisse d'un collectage collectif des membres de l'ancien cercle "Ar Viltansoù" du Conquet.René Hall, accompagné de son frère Louis, a effectué beaucoup de collectages et de rencontres avec des informateurs dans la région de Plouarzel.Ce collectage a été réalisé autour de l'année 1975. Il a fallu l'analyser pour en ressortir les airs de danse, qui étaient mêlés à diverses mélodies et chansons populaires. Il semble que ce collectage n'ai pas été utilisé auparavant. René Hall a cessé depuis un certain temps son activité liée à la tradition bretonne.

Collectage transmis par René Jézequel : Ce collectage nous a été transmis par René Jézéquel, mais il s’agit en fait d’un travail collectif. Ce travail a été réalisé par les membres du cercle celtique "Penn ar bediz" de Plouarzel, entre 1970 et 1975, autour de la commune de Plouarzel. René Jézéquel a ensuite récupéré toutes les bandes enregistrées.

 Collectage de Jean-Luc Kérébel : Il est sensiblement le même que celui transmis par René Jézéquel ; il semble qu'il s'agisse de copies.

Thèmes du fond Dastum : On a trouvé dans le fond Dastum des thèmes de gavotte du Bas-Léon qui auraient été collectés en 1971 à Milizac et au Conquet. Nous manquons d'informations sur le collecteur et l'interprète.

On se servira également de thèmes chantés par Erwan Tanguy et par Jean-Luc Kérébel lors des entretiens réalisés pour ce travail.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×